Recréer du lien entre un territoire et ses habitants

Je vous présente Albert. Vous le ne connaissez pas encore et pourtant Albert est une star. Ce vieux saule est le héros d’une histoire qui se déroule dans le nord de l’Isère, entre marais et étangs, du côté du lac de Save. Joanny, le gestionnaire du site, travaille avec 7 écoles des communes environnantes et une illustratrice pour créer du lien sur ce territoire, entre cet espace naturel et les habitants, autour d’un livre composé de 4 histoires. Le projet est juste génial, et le travail réalisé (remarquable) sera disponible « dans toutes les bonnes librairies » au printemps. Nous accompagnons ce projet en créant des cartes qui permettront aux petits et aux grands de retrouver leurs héros autour du lac de Save dès le printemps, date à laquelle le site sera ouvert au public.Notre défit ? Réaliser une cartographie ludique et pertinente qui guide les lecteurs et qui s’intègre parfaitement dans le style graphique de l’ouvrage. Cartographie, espace naturel, valorisation, graphisme : nous sommes dans notre cœur de métier.

Rencontre régionale Rivages de France : érosion côtière et submersion marine en Bretagne

Ce mercredi, à l’Île-Tudy (29), sous l’impulsion de Rivages de France et du Conservatoire du littoral : érosion côtière et submersion marine au menu des gestionnaires d’espaces naturels littoraux de Bretagne. Présentations (scientifique, juridique, technique) et retours d’expériences : merci à Rivages de France pour l’organisation de cette rencontre régionale !

Mangrove & Erosion du trait de côte

L’université de Santiago de Compostela (communication Antonio Prieto) a réalisé une modélisation de la capacité d’absorption de la houle par les mangroves. Outre la fonctionnalité de ces écosystèmes (nurserie, nourricerie, puits de carbone, …), la protection naturelle qu’ils offrent face à l’érosion du trait de côte est primordiale.
La même démonstration pourrait être faite avec les récifs coraliens, les récifs d’hermelles, les marais maritimes… d’où l’intérêt de préserver ces écosystèmes littoraux : c’est plus efficace, moins couteux, plus résilient que des aménagements « en dur ».

La vidéo au service des espaces naturels – Acte 2

La vidéo au service des espaces naturels …. Acte 2 : comptage & observation de l’avifaune.

Opération réalisée avec un drone quadricoptère sur une colonie d’ardéidés en Ille-et-Vilaine : des espèces qui n’étaient pas connues comme nicheuses sur le site ont pu être identifiées et comptées. La zone de nidification a été cartographiée par exploitation des signatures spectrales sur une orthophographie à haute résolution (pixel de 2cm) réalisée après traitements photogrammétriques.
La vidéo au service des espaces naturels …. Acte 2

La vidéo par drone au service des espaces naturels – Acte 1

La vidéo au service des espaces naturels …. Acte 1 : valorisation & communication
Prendre de la hauteur en utilisant un drone comme vecteur pour embarquer une caméra est une méthodologie efficace pour rendre compte des mosaïques de milieux et de leurs évolutions. Ce procédé est particulièrement adapté aux espaces littoraux (marais maritimes, espaces insulaires, systèmes plage-dune, roselières, côtes rocheuses, estuaires …).
La vidéo par drone au service des espaces naturels – Acte 1

Directive INSPIRE

L’histoire commence par une directive européenne …

en savoir plus
La directive Inspire, approuvée par le Conseil des ministres de l’Union européenne et par le Parlement européen, est entrée en vigueur le 15 mai 2007. Elle impose aux autorités publiques européennes de diffuser sur internet leurs données géographiques environnementales (et métadonnées associées), et de les partager entre elles. Cette directive européenne a été transcrite dans le droit français par l’ordonnance du 21 octobre 2010. En favorisant les échanges de données, cette directive permet à chaque citoyen de s’informer sur les études réalisées, et de prendre connaissance des suivis et évaluations réalisées sur les politiques publiques environnementales.
À la suite de cette directive, le paysage des données géographiques environnementales a rapidement évolué : des sites de visualisations orientés grand public ont vu le jour, accompagnés d’outils de catalogage, de téléchargement et d’émission de flux de données.

Avoir accès aux données est une chose, mais les utiliser au mieux nécessite quelques compétences. Pour aller au bout de cette démarche, LittoMatique réalise des prestations de valorisation de données à différentes échelles, allant d’une emprise macroscopique à un territoire précis, voire à un travail à l’échelle des parcelles cadastrales.

Nos livrables sont réalisés en fonction de différents publics cibles, spécialistes (services de l’état, bureaux d’études, universitaires …) ou non-spécialistes (élus, citoyens, scolaires …).

Carte des paysages en presqu’île de Crozon

Carte des paysages réalisée dans le cadre d’une étude sur un espace naturel protégé (diagnostic & enjeux) en presqu’île de Crozon. Les géotraitements (#QGIS) mobilisés sous SIG permettent de faire ressortir les entités paysagères.

Bloc diagramme sur l’Aber de Crozon

Le bloc diagramme, excellent outil pour représenter une unité paysagère : celui-ci vous semble « old school » (crayons, aquarelle, …) ?
Il est entièrement réalisé à partir de données 3D (open data) travaillées sous SIG, puis relooké à l’aide d’une tablette graphique.