CARTOGRAPHIE, TOPOGRAPHIE & FORMATION


Notre métier se construit autour d’un objectif principal : associer et articuler différentes compétences pour une meilleure connaissance des territoires, au service de l’environnement.

LittoMatique a créé un atelier de topographie, de géomatique, de cartographie et de support aux démarches prospectives. Cet atelier réalise des productions cartographiques en 2D, en 3D et sous forme de bloc diagramme dynamique.

 

L’histoire commence par une directive européenne …

en savoir plus

Avoir accès aux données est une chose, mais les utiliser au mieux nécessite quelques compétences. Pour aller au bout de cette démarche, LittoMatique réalise des prestations de valorisation de données à différentes échelles, allant d’une emprise macroscopique (exemple illustration 1) à un territoire précis (illustration 2), voire à un travail à l’échelle des parcelles cadastrales (illustration 3).

 

_IGP2121Lorsque les éléments cartographiques disponibles sont obsolètes, ou lorsque la précision des données n’est pas suffisante pour l’étude que l’on souhaite réaliser, il est nécessaire de mettre en œuvre un processus d’acquisition de données. Dans cette démarche, LittoMatique vous accompagne :

  • en réalisant des levés topographiques : tachéomètre, DGPS, scanner 3D fixe ou embarqué (Lidar).
  • en réalisant des levés altimétriques : nivellement direct, nivellement indirect, DGPS (selon la précision recherchée)
  • dans le suivi des systèmes plage-dune : calcul de budget sédimentaire et visualisation 3D de l’évolution altimétrique
  • dans le suivi régulier des opérations de réensablement en profil d’hiver et profil d’été.

Conformément au décret n° 2006-272 du 3 mars 2006, l’ensemble des mesures réalisées sont rattachées aux systèmes légaux planimétriques et altimétriques. De plus, la livraison des éléments cartographiques est accompagnée des métadonnées de données et de livraison (norme iso 19115 et exigences de la directive Inspire).

LittoMatique peut vous assister dans la réalisation de cahiers des charges, la structuration de données sémantiques et géographiques, la fourniture de bases de données pré-formatées à façon (géoréférencement, table attributaire, définition des valeurs d’attributs dans des listes ou des référentiels). Ce service vous offre des solutions packagées en amont de la publication d’appels d’offres.

De plus, une prestation de contrôle qualité sur des lots de données livrés vous garantit la conformité de ces lots, au regard des contraintes fixées par le cahier des charges.

 

IMGP2184Avoir une bonne connaissance d’un territoire littoral passe par l’analyse de ses composantes, comme la construction géologique, la dynamique et la résilience des formes, les phénomènes hydro-dynamiques (comme la houle, les marées et les courants), la compréhension des aléas (érosion et submersion marine), la description des milieux naturels, l’influence du biseau salé sur les nappes phréatiques… cette liste n’est que partielle et la connaissance est d’autant plus difficile à obtenir que les écosystèmes littoraux se caractérisent par la mobilité et des dynamiques d’évolution à toutes les échelles de temps : le temps géologique, le temps d’une saison, le temps parfois d’une tempête hivernale.

À cette évolution naturelle vient se mêler le développement de nos sociétés. Ces territoires autrefois désertés sont aujourd’hui les plus attractifs : la densité de population des communes littorales métropolitaines est 2,5 fois plus élevée que la moyenne (source : ONML). En s’approchant toujours plus près du trait de côte et en imposant à des écosystèmes fragiles des aménagements lourds qui entravent la mobilité des sédiments, l’homme a bouleversé profondément les lieux. Ainsi, pour envisager un territoire littoral dans son ensemble, il faut composer avec les données issues de la géographie physique et de la géographie humaine.

Littomatique met en œuvre un savoir-faire en analyse spatiale qui se nourrit de la diversité des données et d’outils adaptés à chaque situation, comme les géotraitements, l’algèbre spatial (illustration 4 en construction) et l’analyse diachronique spatialisée (animation ci-dessous)

analyse diachronique spatialisée

 

La multiplication des jeux de données en licence ouverte, associée à la possibilité d’utiliser un SIG (Système d’Information Géographique) libre et open source, offre désormais un environnement de travail adapté à la plupart des besoins en informations géoréférencées. Pour décupler vos possibilités, LittoMatique propose des formations sur le SIG QGis.

essai_bureau

Nos atouts :

  • Vous former dans votre environnement de travail : adaptation à vos versions de logiciels, utilisation de vos données « métier »
  • Vous accompagner dans l’évolution de votre environnement de travail
  • Vous fournir un support de formation « à façon », adapté à votre niveau initial et à vos objectifs