Mangrove & Erosion du trait de côte

L’université de Santiago de Compostela (communication Antonio Prieto) a réalisé une modélisation de la capacité d’absorption de la houle par les mangroves. Outre la fonctionnalité de ces écosystèmes (nurserie, nourricerie, puits de carbone, …), la protection naturelle qu’ils offrent face à l’érosion du trait de côte est primordiale.
La même démonstration pourrait être faite avec les récifs coraliens, les récifs d’hermelles, les marais maritimes… d’où l’intérêt de préserver ces écosystèmes littoraux : c’est plus efficace, moins couteux, plus résilient que des aménagements « en dur ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *